Mobilité douce

Réflexion pour une action de développement de la mobilité douce.

L‘association Epinal en Transition crée en 2013 s’est donnée comme but de créer une communauté de citoyens solidaires et résilients face à la crise énergétique et économique.Une réponse à cet objectif pourrait être le développement de la mobilité douce par vulgarisation de la pratique du vélo, pour les déplacements utilitaires ou de loisirs en famille. Cette pratique du vélo, au siècle dernier était fort développée. Seul persiste actuellement la pratique sportive de ce véhicule: VTT, Vélo de route…

L’action se déclinera en plusieurs pistes :

A. Faciliter une démarche d’expansion de la pratique du vélo électrique

 En stimulant la mise en place de moyens techniques, pratiques et économiques à la disposition des utilisateurs par:

1. Atelier entretien, réparations

Dans un local spécifique, des encadrants conseilleraient les utilisateurs pour entretenir et dépanner leur vélo eux mêmes. ( Sur le modèle de saint-dié Engrenage / Dynamo Nancy )

2. Atelier de montage de vélos à assistance électrique

sur vélos tout chemins existants ou achetés d’occasion. Solution économique à partir d’un kit d’électrification. Montage en 4h.

 B. Vulgarisation de la pratique du vélo par plusieurs actions généralistes

1. Promotion de l’utilisation du vélo au quotidien:

Stands sur fêtes, manifestations, organisations d’événements, randonnées…

2. Rendre la pratique du vélo plus sure et plus agréable :

Actuellement la tendance est de créer des voies vertes, solutions couteuses et limitées géographiquement.Une approche différente serait de créer des itinéraires vélos à partir des voies existantes, à faire trafic automobile.

 Trois types de routes répondent à ce critère:
  • Petites routes départementales
  • Chemins vicinaux
  • Chemins ruraux des associations foncières (AF)
Ces chaussées sont fréquemment revêtues de macadam.
Assez souvent entre deux communes ou lieux intéressants il manque un tronçon de voie très court. Cette absence pourrait faire l’aménagement économique d’une piste cyclable par la communauté de communes. Un travail de recensement de ces itinéraires et de contact avec les structures territoriales pourrait être réalisé.

3. Intervenir auprès des collectivités publiques,

aux cours d’aménagement d’agglomérations ou routiers, pour faire respecter la loi sur l’aménagement d’espaces vélos. C’est la mission du « relai vélo » à la DDT.

Pilotes de l’atelier Mobilité douce

Articles en lien avec cet atelier